Comparaison du langage commun francophone

01 avril 2015 /

Drapeau de la francophonie

Le langage commun réfère au code de communication partagé par les membres d'un groupe donné. En général, ce langage possède des termes communs, mais aussi des règles d'interprétation communes. La francophonie désigne l'ensemble des personnes ou des institutions dont la langue maternelle est le français. Dans ce groupe, on trouve des pays provenant de cinq continents.

Je me suis amusée à comparer les nouveaux termes qui apparaissent chaque année en lien avec l'informatique et l'Internet. Pour ce faire, j'ai utilisé le dictionnaire de l'Office québécois de la langue française (OQLF) et le dictionnaire FranceTerme (FT) où l'on recense les termes recommandés au Journal officiel de la République française. Pour chaque terme, en plus de son équivalent anglais, j'ai inscrit la correspondance en français, la définition et l'année d'officialisation selon chaque dictionnaire. Les différences sont parfois surprenantes !

Anglais Français Définition AuteurAnnée
hackerbidouilleur Personne passionnée d'informatique qui, par jeu, curiosité, défi personnel ou par souci de notoriété, sonde, au hasard plutôt qu'à l'aide de manuels techniques, les possibilités matérielles et logicielles des systèmes informatiques afin de pouvoir éventuellement s'y immiscer. OQLF 2009
fouineur Personne passionnée d'informatique qui, par jeu, curiosité, défi personnel ou par souci de notoriété, sonde, au hasard plutôt qu'à l'aide de manuels techniques, les possibilités matérielles et logicielles des systèmes informatiques afin de pouvoir éventuellement s'y immiscer. FT 1999
crackerpirate Criminel informatique qui exploite les failles dans une procédure d'accès pour casser un système informatique, qui viole l'intégrité de ce système en dérobant, altérant ou détruisant de l'information, ou qui copie frauduleusement des logiciels. OQLF 2005
pirate Personne qui contourne ou détruit les protections d'un logiciel, d'un ordinateur ou d'un réseau informatique. FT 1999
lurkerbadaud, -e Internaute inscrit dans un forum et qui lit les articles sans jamais en publier. OQLF 2010
fureteur, -euse Personne qui, dans un espace d’échanges de l’internet tel qu’un forum ou un blogue, suit les discussions ou consulte les articles sans apporter de contribution. FT2014
web browsernavigateur Web Logiciel client capable d'exploiter les ressources hypertextes et hypermédias du Web ainsi que les ressources d'Internet dans son ensemble, qui permet donc la recherche d'information et l'accès à cette information. OQLF 2004
logiciel de navigation Dans un environnement de type internet, logiciel qui permet à l'utilisateur de rechercher et de consulter des documents et d'exploiter les liens hypertextuels qu'ils comportent. FT 1999
hashtagmot-clic Série de caractères précédée du signe #, cliquable, servant à référencer le contenu des micromessages par l'indexation de sujets ou de noms, afin de faciliter le regroupement par catégories et la recherche thématique par clic. OQLF 2014
mot-dièse Suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d'intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d'en faciliter le repérage. FT 2013
semantic webweb sémantique Web intelligent dans lequel les informations, auxquelles on donne une signification bien définie, sont reliées entre elles de façon à ce qu'elles soient comprises par les ordinateurs, dans le but de transformer la masse des pages Web en un index hiérarchisé et de permettre de trouver rapidement les informations recherchées. OQLF 2012
toile sémantique Partie enrichie de la toile, dans laquelle la recherche de l'information peut être facilitée grâce à une indexation automatisée et structurée du contenu et des liens. FT 2009
webcamwebcaméra Petite caméra numérique, branchée sur l'ordinateur, qui permet de diffuser régulièrement et en temps réel sur le Web des images vidéo en provenance de différents endroits sur la planète ou de réaliser des visioconférences par Internet. OQLF 2007
cybercaméra Caméra numérique, reliée à un ordinateur, qui permet de filmer et de diffuser en temps réel des vidéogrammes sur un réseau, en particulier l'internet. FT 2006

#1 samedi 04 avril 2015 @ 12:38 Samira a dit :

Très intéressant la polysémie de certains mots dans la francophonie !

#2 mercredi 29 avril 2015 @ 18:21 Greg a dit :

Intéressante cette comparaison de langage !

#3 samedi 11 juillet 2015 @ 06:08 Rosaly a dit :

Merci pour cet article, il faudrait rajouter les boutons de partage pour pouvoir le twitter plus facilement

Rosaly

#4 samedi 11 juillet 2015 @ 11:50 Lilou a dit :

Bravo pour cet article, je viens de le partager sur mon compte Twitter :-)

Lilou

#5 jeudi 27 août 2015 @ 05:15 Emrys a dit :

J’ai eu beaucoup  d’infos en lisant ton article ! bravo

#6 samedi 05 décembre 2015 @ 10:25 Jean-philippe a dit :

Salut, super quel plaisir de lire ce genre d' article, je partage cette page sur mes reseaux sociaux

#7 mercredi 17 août 2016 @ 01:31 Francoi a dit :

Merci pour le info, c'est tres interessant.

Les commentaires sont fermés.